Comme cela a déjà été fait en février 2014, un groupe de parrains et marraines a rendu visite à nos enfants à Takeo et à Phnom Penh. C’est toujours un plaisir partagé, à la fois par les parrains et marraines, heureux de voir leurs filleul(e)s en « vrai », et par les enfants, ravis de rencontrer ceux qui les soutiennent dans leur scolarité. D’autant qu’un chanteur-guitariste de talent s’était joint au groupe et a régalé leurs oreilles d’un choix de chansons françaises qu’on n’a pas coutume d’entendre au Cambodge.

 

A Takeo, avant d’aller au village nous nous sommes arrêtés pour acheter du riz, cadeau précieux pour ces familles qui ne sont pas riches. Ce riz a ensuite été remis aux personnes s’occupant de ces enfants.

 

 

Nous avons été accueillis avec le traditionnel « sompeah ».

 

Puis un petit récital de variétés françaises, très apprécié.

Evidemment l’événement a attiré du monde, ces enfants sont adorables.

Nous avons réédité ce programme à Phnom Penh quelques jours plus tard. Excellents souvenirs pour tout le monde.