Une douzaine de nos enfants à Phnom Penh ont découvert les délices de la langue française.

En route dans un périple en Asie du Sud-est, un couple de jeunes Français a posé le sac au Cambodge pour plusieurs mois. Ayant eu connaissance des activités de notre ONG, ils ont proposé un coup de main bénévole qui a pris la forme de cours de Français. Une douzaine de nos jeunes ont pris part à ces deux heures de cours hebdomadaire chaque dimanche matin en décembre et janvier.

Est-il nécessaire de dire que tout cela se passait dans la bonne humeur ?
La dernière heure a été consacrée non pas à la langue, mais à la pâtisserie, autre aspect important de notre culture. Nos jeunes ont donc participé à la confection de madeleines.
Mais la cuisson en a été faite à la cambodgienne sur le brasero traditionnel. Superbe mariage de cultures.
Une belle expérience et une ouverture d’horizon pour nos jeunes.